Maison Deboutte Anvers

Maison urbaine unifamiliale

Type

Etat

Procédure

Maître d'ouvrage

Dates

Surface

Collaborations

En 1999 Niklaas Deboutte et Christa Dewachter dessinèrent leur propre maison. Elle se situe dans une rue résidentielle paisible du quartier Sint-Andries, qui relie le centre-ville d’Anvers au Zuid. En 2018 (seize ans après la réception initiale) la maison est agrandie d’une couche de construction supplémentaire.

Pour le projet initial, les conditions préalables de la parcelle étaient déterminantes. Le volume compact remplit le vide entre les deux constructions adjacentes, dont l’une avait déjà été conçue par META en 1996. Le rapport des hauts murs de séparation à la largeur limitée de la parcelle a conduit au choix de relever le jardin de ville de manière à pouvoir y faire pénétrer la lumière du soleil. Il a également été déterminant dans le choix des demi-niveaux.

Le plan du sol simple part d’une bande latérale fonctionnelle organisant les sanitaires et la circulation. L’espace restant est entièrement dédié à la cuisine, au travail, à la détente, au repos…

Côté rue, la large porte donne accès à l’entrée, qui fait à la fois office d’emplacement pour quatre motos et vélos. Le rez-de-chaussée compte ensuite un espace de rangement d’une hauteur libre de 1m90. Un escalier ouvert dans l’entrée conduit à un demi-étage où se trouve la salle de séjour qui répond clairement au système de demi-niveaux. Le séjour est conçu comme un seul espace ouvert avec coin cuisine, coin table et coin repos. Le coin cuisine et repas est prévu côté jardin, le long de la terrasse du jardin de ville modeste. Le coin repos est plus intime car il se trouve un demi-niveau plus haut et le plafond y est plus bas. Une armoire en multiplex assure une transition horizontale pour répondre à la différence de niveau.

L’étage au-dessus comprend d’abord deux chambres à coucher (l’une côté rue, l’autre côté jardin), séparées par une salle de bain au centre. Grâce à la simplicité de conception du plan, il a été possible d’ajouter un étage en 2018 ne nécessitant que quelques interventions. Ainsi, la chambre côté rue du niveau R+2 se transforme en bureau à domicile, alors que le nouveau niveau R+3 est une copie conforme de l’étage original des chambres à coucher avec deux chambres à coucher séparées par une salle de bain.

L’ensemble de l’habitation a été construite selon le principe de META ‘la construction est la finition’. En accordant une attention particulière au gros œuvre, il est possible de se passer de certaines couches de finition. Et moins de couches de finition signifie moins de matériaux, ce qui au final permet d’appliquer une méthode de construction plus économique.