Sociale woningen Bogerse Velden Lier

Description

À un jet de pierre du centre de Lier, META architectuurbureau a réalisé pour la Lierse Maatschappij voor Huisvesting 60 habitations, dont 3 immeubles autonomes de 33 appartements et 27 maisons.

Pour créer les habitations sociales Bogerse Velden, META a principalement misé sur l’ouverture. En réponse à la demande d’ espace de jeu en plein air contenue dans le cahier des charges, le bureau a étendu celui-ci et créé une zone dégagée où la priorité a été donnée aux cyclistes et aux piétons. De plus, en accentuant la végétalisation du programme, la ceinture verte formée par les petites et grandes zones de verdure permet de circonscrire le site. Les façades des 60 habitations, quant à elles, finissent de délimiter l’espace ouvert.

Les 3 immeubles d’appartements se présentent comme des volumes autonomes. Dans chacun de ces bâtiments identiques, le programme prévoit 11 appartements ainsi qu’un garage commun semi-souterrain pour 11 voitures et 35 vélos. Le rez-de-chaussée est surélevé d’un demi-étage. Cela offre une série d’avantages : l’intimité est préservée étant donné qu’il n’est pas possible de regarder directement à l’intérieur à partir du domaine public, on évite le gaspillage d’énergie puisque le garage semi-souterrain bénéficie d’une ventilation naturelle ; et pour terminer, cette solution allège le budget étant donné que la profondeur du niveau sous terre a pu être limitée.

Outre les appartements, META a conçu 13 habitations mitoyennes. Les habitations décalées présentent l’avantage de créer une rupture dans la rangée de façades plates. Ce décalage a en outre permis de construire suffisamment d’habitations et de les doter d’un séjour plus large. Qui plus est, la pièce de vie bénéficie d’une exposition accrue à lumière du jour grâce aux fenêtres en diagonale l’une par rapport à l’autre. Enfin, les séjours donnent tous sur un espace extérieur : à l’avant sur un espace entouré d’un mur, à l’arrière sur le jardin. Tout cela contribue à augmenter sensiblement la qualité de vie dans cet habitat.

Pour terminer, le projet compte également 14 maisons en rangée dont le rez-de-chaussée et le premier étage sont chaque fois identiques. Au deuxième étage se trouve un volume moins profond situé soit côté rue, soit côté jardin. Les habitations plus compactes, quant à elles, ne comportent pas de deuxième étage. L’alternance des différents types d’habitations génère une volumétrie séduisante dans la rangée de maisons.

La cohérence de l’ensemble du projet vient de la répétition de certains éléments : baies de fenêtres de largeurs identiques, éléments en béton identiques, terrasses caractéristiques, choix de 3 types de briques... Ces répétitions créent une rythmique au niveau de la rue, qu’elles rendent clairement reconnaissable tout en lui conférant une identité collective. De plus, les différentes teintes coordonnées et la rythmique décalée des 13 habitations donnent une harmonieuse unité à l’ensemble du projet.

Type

Etat

Procédure

Concours première place

Dates

Surface

Collaborations

Tractebel études stabilité et techniques
Energicon études énergie