Redéveloppement Gildenhuis Beveren

Projet d’habitat urbain avec 21 appartements, 28 appartements sociaux, 400 m² d’horeca et 1.500 m² de bureaux et espaces commerciaux

Etat

Procédure

Concours première place

Dates

Surface

Collaborations

Studieburo Mouton
étude stabilité
CES
étude techniques
Bureau De Fonseca
étude acoustique
Kasper Andreasen
projet d'art intégré
Jan Kempenaers
projet d'art intégré
EVEKA
co-ordination PEB

La zone de projet se situe à l’angle de la Ciamberlanidreef avec Yzerhand et forme ainsi une intervention stratégique au coeur de la commune de Beveren. En réunissant les différents programmes publics, les possibilités du projet de rénovation sont augmentées et il est possible de formuler une réponse uniforme à la demande de logements abordables.

La zone intérieure souffre de la pression du stationnement actuel et est enlaidie par des façades aveugles et des dépôts. Grâce à quelques interventions ciblées, la zone reçoit une structure claire et limpide et elle est transformée en une cour intérieure verte attirante. En aménageant un grand parking souterrain (65 places), le parking aérien peut être limité dans la zone intérieure à quelques places de visiteurs. La nouvelle construction devient un volume indépendant, limité sur son pourtour par un espace public de qualité.

Le bâtiment consiste en une grille en béton qui est très présente dans la façade. La structure ouverte de la façade permet un contenu libre du rez-de-chaussée. En reliant le domaine public le long et à travers le bâtiment avec la zone intérieure verte, la relation intérieur-extérieur et l’interaction avec le passant sont maximalisées. En situant certains accès dans les passages à travers le bâtiment, le visiteur est invité à découvrir ce nouvel axe de circulation et le domaine à l’arrière. Aux étages se trouvent 49 unités de logement, dont 28 appartements sociaux de location et 21 habitations privées en propriété.

Le concept des appartements est basé sur la stratégie de conception ‘Design for All’. Celle-ci tient compte des besoins et des souhaits de gens de diverses capacités. Elle poursuit une flexibilité dans l’usage, ce qui permet l’habitation à vie. Lorsqu’un habitant perd sa mobilité, il peut continuer à habiter son logement avec la même aisance.

Les balustrades des terrasses représentent le plan du sol du site, exécuté dans des plaques en aluminium perforées. Ce projet artistique 'Satellite Building' est signé Jan Kempenaers et Kasper Andreasen et a pu voir le jour entre autres grâce à l’appui de la Communauté flamande.